Grève générale en Belgique, bien réusssie

Nouvelles
Author
PTB
PTB.be

D'Anvers à Liège, de Charleroi à Gand, de Mons à Genk... la classe travailleuse envoie ce mercredi 9 novembre, avec leur grève générale, un message clair pour exiger le blocage des prix de l'énergie et la liberté de négocier des augmentations de salaires.

Raoul au piquet aéroport de Liège

Métal, distribution, chimie, transports, logistique, enseignement et crèches, titres-services... De très nombreux secteurs sont touchés par cette grande journée de grève et d'action pour notre pouvoir d'achat. Des centaines de membres du PTB, du mouvement étudiant Comac et du mouvement de jeunes RedFox ont été rendre visite aux piquets de grève, pour soutenir les syndicalistes et leurs revendications.

Pourquoi cette action ? Ces derniers mois, des marges bénéficiaires record ont été accumulées par les grandes entreprises. Pourquoi les travailleurs de ces secteurs ne pourraient pas demander une juste part du gâteau ?

Ce ne sont pas les salaires qui mettent l'économie en danger, mais la multinational Engie qui s'en met plein les poches sur le dos des ménages, des PME et des indépendants.

De nombreux pays ont déjà bloqué les prix de l'énergie, notamment la France. Qu'attend le gouvernement belge pour le faire ici ?

Le gouvernement et le grand patronat sont toujours très pressés de bloquer les salaires de la classe travailleuse. Mais quand il s'agit d'affronter les multinationales de l’énergie et de taxer les surprofits, il n'y a plus grand monde. Il est temps que ça bouge.

On continue le combat !

Devant chez Engie

 

bruxelles

 

dokken

 

 

aeroport zaventem

 

sncb

 

tous ensemble

 

Limbourgvan hool

 

chez ikea

vrt

VIDEO (cliquez sur l'image ci-dessous)

video

 

Share via social media